danieldrai

BLOC NOTES DE LA SEMAINE: Semaine du 26 Mai

In BLOC NOTES, SUJETS D'ACTUALITE on juin 3, 2014 at 10:49

26 mai.

images

Comme prévu depuis des mois, sans aucune surprise, le FN est en tête des Européennes, devant l’UMP et le PS, sans parler des autres listes à 3 ou 2%. Aussitôt Marine le Pen se pose en véritable incarnation du peuple et revendique le statut de « premier parti de France », affiches démonstratives ornées du buste de Marianne, en fond de tableau. Face à ce que Manuel Valls a aussitôt qualifié de véritable « séisme », l’on aurait pu penser que les deux partis défaits, dits « de gouvernement », s’adonnent à un examen de conscience et s’interrogent sur ce qui leur a valu cette déculottée qui n’est pas de circonstance puisqu’à l’analyse il semble que des syndicalistes de FO et même de Sud aient voté pour le parti taxé il y a peu encore d’extrême-droite, de xénophobie et d’antisémitisme. Au lieu de quoi, l’UMP s’est livrée à un replay de la nuit des longs couteaux. François Copé, contraint à la démission, a eu la tête coupée, le sabre étant de la marque Bygmalion. A sa place un improbable triumvirat composé des trois anciens premiers ministres: Juppé, Raffarin et… Fillon s’est auto-proclamé tuteur du parti sans tête non plus. La pantalonnade est tragi-comique lorsque l’on sait quelles ambitions antagonistes habitent les trois consuls. D’où les appels au Sauveur émanant d’autres concurrents encore! Sarkozy reviendra t-il? Cet autre ex se fait tirer par la manche, se fait désirer, supplier presque… Nadine Morano s’interroge, telle la Sibylle antique devant le chêne de Dodone: « En a t-il seulement envie! ». L’intéressé joue les désintéressés, se profile en de Gaulle. Revenir, mais pour quoi faire? Et puis comment se défaire des délices de Capoue? Preuve que le régime est à l’agonie: ses fonctions primaires n’opèrent plus. Au lieu de tirer parti, si l’on peut dire, de cette panade, François Hollande bâcle une allocution aux Français qui depuis longtemps ne l’écoutent plus. Les mots sont usés, les postures caricaturales, l’autorité nulle. On va à la « rencontre des Français de base ». On visite les Bleus et on joue les supporters primaires. Ensuite, une école par ci, un dispensaire par là. On repasserait par Lourdes s’il le fallait. Le Centre, si tant est qu’il n’en existe qu’un, croit son heure venue et refuse les avances de l’UMP. Le troisième François, l’insubmersible Bayrou, monte au créneau et fait la morale à ses pseudos-partenaires. Quel crédit accorder à celui qui ne cesse de passer d’un camp à l’autre? Le FN attend que tout ce microcosme poursuive sa décomposition. La suite est proprement imprédictible. La France entre dans cette zone que les aviateurs du temps de Mermoz appelaient le pot au noir, sauf qu’en ce temps-là les pilotes savaient piloter.

28 mai.

wanted1

Le tueur de Bruxelles a été arrêté inopinément à la gare routière de Marseille. Il transportait une kalachnikov toute neuve, des centaines de balles, un pistolet d’assaut, une casquette noire, un appareil photo et s’imaginait qu’il poursuivrait son périple en toute impunité. Le tueur en question se nomme Mehdi Ménnouche. De nationalité française, ses parents sont d’origine algérienne, comme ceux de Mohamed Merah. Il ne s’agit pas de donner dans la sociologie de bazar mais d’explorer la piste suivante. Cette génération est issue de celle qui a combattu la France coloniale pour lui arracher l’indépendance d’un pays mythifié par ce combat même. Va t-il de soi qu’elle se retrouve dans le pays à qui elle a fait la guerre, pour lui demander logement, emploi, avantages sociaux, sans en ressentir une sourde humiliation? Enclavée dans des quartiers devenus des isolats, la génération d’après tente de compenser cette déflation narcissique en se cherchant des causes exaltantes, paroxysmiques. La participation au Djihad y contribuera qui désigne les ennemis mortels de l’Islam, des ennemis à éliminer sans ciller. Reste à s’interroger sur les réseaux politiquement prostitutionnels qui recrutent des individus de cet acabit, qui les initient à ce Djihad assassin en les incitant d’abord à transgresser la loi du pays, d’où casses et agressions initiatiques conclus par des séjours en des prisons transformées en école du Parti divin. Le reste est programmé. Le poisson hameçonné ainsi pré-conditionné est ensuite envoyé en Syrie ou ailleurs. On l’y formatera en 3D pour assassiner sans ciller non plus. Les cibles sont déjà répertoriées. L’image la plus trompeuse est alors celle du «loup solitaire». Lorsque l’on fait partie d’une mouvance qui compte près d’un millier de comparses la notion de solitude devient une pure erreur. Les pouvoirs publics découvrent sidérés l’échelle du phénomène. Auront-ils les moyens d’y faire face alors que le gouvernement se creuse le crâne pour trouver par ailleurs des milliards d’euros …

29 mai.

images-1

J’avais lu il y a une trentaine d’années « Le Portrait de Dorian Gray », ce texte étrange et parfois effrayant d’Oscar Wilde. Sa relecture ravive de telles dispositions d’esprit. Ce n’est pas exactement le thème classique du « double » mais celui de la relation spéculaire d’un être à son image, sachant que celle –ci fixe ses traits à un moment donné mais que ces traits s’altéreront fatalement sous l’emprise du temps. Sévit aussi le mécanisme psychique de la projection. Un portrait en soi n’existe pas. Il est constitué par tout ce qu’y dépose qui le regarde, le meilleur ou le pire de l’âme. De sorte qu’au fil des pages, le portrait de Dorian Gray passe du statut de chef d’oeuvre à celui d’objet phobique. Et le plus bel homme de sa génération, au visage fascinant, à la richesse sans limites, qui peut tout sauf arrêter le cours du temps et ne pas en projeter les déjections sur la portrait initialement glorieux, sera inexorablement mené à commettre des actes sans retour. Mais pourquoi raconter la fin du livre au risque de ne pas la laisser découvrir, chacun s’interrogeant sur les images de soi forgées au cours de sa propre vie?

 RD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :