danieldrai

BLOC-NOTES: SEMAINE DU 8 SEPTEMBRE 2014

In Uncategorized on septembre 15, 2014 at 9:16

9 septembre.

200px-Quentin_Massys_007

Qui l’eût cru? Arnaud Montebourg et Aurélie Fillipetti, main dans la main, pour nous contenter d’une litote, en Californie, après leur éjection du gouvernement Valls II ! Par les temps actuels, plus rien n’étonne mais l’on peut se demander si ce couple-là donne l’image la plus convaincante du socialisme pur et dur auquel il se réfère sans cesse. En réalité, et tant qu’à évoquer des images, celles que véhicule l’hebdomadaire qui a vendu la mèche, est celle d’êtres pour lesquels l’idée de lien et la notion d’obligation semblent sans signification ou en tous cas sans portée personnelle. D’abord, comment s’autorise t-on à nouer de telles relations alors que l’on se trouve en charge de ministères importants qui semblent tout de même requérir un tout autre état d’esprit? Et ensuite, alors que le chômage et la précarité ne cessent de s’étendre, comment ose t-on s’accorder aux frais de l’Etat – les ministres remerciés conservent leur traitement durant six mois – des vacances de stars aux Etats-Unis, comme si l’on n’avait aucun compte à rendre, à personne? En réalité, pour cette mouvance, seule compte la conquête du Pouvoir, au somment de l’Etat s’il se peut. « Droite » et « gauche » ne désignent que les voies pour y parvenir et si l’une a été empruntée c’est tout simplement parce que l’autre était encombrée. Entre-temps, et s’agissant des dégâts de sa propre gestion ministérielle, Arnaud Montebourg aura coalisé contre le gouvernement actuel l’ensemble des professions dites libérales, menacées du fouet au motif que notaires, huissiers, médecins, pharmaciens, greffiers, etc.. s’en mettent plein les poches et qu’il faut leur faire rendre gorge. Ici, c’est l’analphabétisme social et politique qui frappe. La plupart de ces professions exigent pour leurs titulaires des études fort longues et donc une entrée tardive dans la vie active. Ensuite il faut lourdement s’endetter pour acquérir étude, fonds, officine, cabinet. Tel est le principe de réalité. A quoi il faut ajouter que ces professions pour la plupart sont intensément sociétales; que ces cabinets, officines, études etc.. sont d’éminents lieux relationnels où la parole peut librement s’exprimer avec ce qu’elle charrie parfois de désarroi ou de détresse. Voilà à quoi s’attaque à présent une politique qui faute de savoir construire ne sait que déprécier et détruire. L’Etat major du FN l’a bien compris. Il se tourne vers ces professions agressées qui annoncent une grève inaugurale et collective pour le 30 de ce mois. François Hollande engagé en première ligne contre les forces de l’Etat Islamique, doit y prendre garde: vouloir être chef de guerre exige une plus grande cohérence institutionnelle et personnelle. Faute de quoi, au lieu d’impressionner l’ennemi l’on provoque ses dérisions et l’on encourage ses pires audaces.

11 septembre.

200px-Kilt_Murray

Tandis que Barack Obama vient de déclarer verbalement la guerre totale contre l’Etat islamique auquel il n’assigne, toujours verbalement, qu’un seul destin: l’annihilation, ses alliés potentiels éprouvent quelque difficulté pour ajuster leur propre position dans l’entreprise. Ainsi le Premier ministre britannique s’est vu contraint de déjuger son ministre de la défense après que celui-ci avait déclaré que l’armée britannique ne procèderait jamais à des frappes dans la région. Il est vrai que depuis quelques semaines David Cameron a pour ainsi dire la tête ailleurs. L’Ecosse doit voter pour ou contre son indépendance. Vieille histoire dont on peut retrouver les dilemmes et les héros notamment dans les romans de Walter Scott. Mais la revendication indépendantiste écossaise révèle aussi des tendances et propensions plus actuelles: celles qui incitent d’anciennes nations, transformées en régions à configuration plus ou moins étatique, à sauter le pas et à reprendre leur statut d’antan. Rien n’assure cependant que de telles tentatives ne conduisent pas à changer de sujétion. L’irrationnel est bien une donnée immédiate de la vie politique, notamment internationale. La sagesse consistera donc pour les responsables en charge de ces affaires de ne pas attendre la dernière minute afin aménager ce qui doit l’être. On imagine difficilement l’Angleterre sans l’Ecosse et l’Ecosse sans l’Angleterre. Sans parler du Pays de Galles, l’Irlande soulevant d’autres questions plus graves et douloureuses. La leçon vaut pour d’autres parties du monde. On le constate avec l’Ukraine. Sans parler de l’Irak. La Russie est elle même constituée de plusieurs dizaines d’autres entités. Que deviendrait la nation russe si chacune revendiquait son indépendance? Il faut relire le conte de Daudet: « La chèvre de Monsieur Seguin ».

14 septembre.

images-5

Les grandes œuvres découvertes une première fois, intégralement, puis relues, et relues encore, incitent ensuite à de brefs passage dans telle ou telle de leurs avenues ou de leurs paysages. Repris pour quelques heures le tout début d’« A la recherche du temps perdu », de Proust. Plus que jamais ce début qui relate un endormissement puis un soudain réveil déconcerte et émerveille par son imprévisibilité et par sa volumétrie. En apparence quoi de plus simple et banal que de se mettre au lit et de s’endormir, pour se réveiller, identique à soi même, le matin venu ou revenu? Selon Proust, il en va tout autrement. S’endormir, c’est se désancrer difficilement d’un monde dont l’on est une partie vivante. D’où la difficulté d’un pareil détachement. Le rapide retour de vie vigile intervient alors dans un univers qu’il faut reconstituer, un élément après l’autre. On ne se réveille jamais seul mais avec cet univers qui fut à chaque instant construit, dont on fait partie et auquel nous relie un visage aimé, une main rassurante. D’où pour le narrateur le besoin indéfectible de la présence maternelle. Pour la Mère, venir chaque soit dire « bonsoir » à l’enfant qu’il fut, c’est l’assurer qu’après avoir gagné la haute mer du sommeil, il reviendra toujours au port, heureux d’avoir accompli ce périple sombre durant lequel l’âme se détache du corps et ne se manifeste plus que par nos rêves qu’il faut toutefois apprendre à déchiffrer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :