danieldrai

Bloc-Notes: Semaine du 17 Novembre 2014

In Uncategorized on décembre 1, 2014 at 10:59

18 novembre.

images

La campagne pour la présidence de l’UMP se poursuit et l’on discerne déjà les stratégies en présence. A l’évidence, Nicolas Sarkozy veut reprendre la tête du parti avant de se présenter aux primaires dont il a accepté le principe. Ses deux principaux challengers: Alain Juppé et François Fillon se trouvent dans des positions différentes depuis l’affaire Jouyet. A tort ou à raison, Alain Juppé se profile comme le sage de la Droite qu’il étend au jusqu’au centre de l’insubmersible Bayrou. François Fillon, lui, surtout depuis la dite affaire semble se faire plus discret. Quoi qu’il en montre, cette affaire pour le moins inattendue écorne son « image », comme l’on dit à présent, puisque dans le monde politique et malheureusement sous toutes les latitudes « l’image », fallacieusement élaborée, s’est substituée à la vérité du visage. Quant à Bruno Lemaire, qui mène une campagne intelligente et sobre, sa visée le dirige non pas vers l’horizon de 2017 mais vers celui de 2022. Comme le petit Poucet, malgré sa grande taille, il sème ses cailloux blancs en direction d’un Palais de l’Elysée encore virtuel mais qui pourrait vite prendre consistance tant la période politique actuelle apparaît incertaine et parfois erratique au regard des présidences passées de la République. Comme d’habitude l’Exécutif suit les événements de prés. Il réalise peu à peu que ses chances de voir la Droite s’étriper s’amenuisent et que dans la prévision et bientôt dans la préparation de 2017 il faudra bien produire des résultats, principalement en matière économique et d’emploi. C’est pourquoi le projet de vœu activé par la gauche du PS pour la création unilatérale d’un Etat palestinien, s’il a ses motivations idéologiques spécifiques, ressemble fort également à une diversion dont on ne peut supputer les lendemains tant elle s’annonce « clivante ». L’UMP s’interroge pour savoir si même elle participera à ce vote que Christian Jacob considère comme inconstitutionnel. « Le Canard Enchaîné » à vendu la mèche en rapportant les « confidences » de Benoît Hamon selon qui ce vote aurait surtout pour but de se concilier l’électorat arabo-musulman des banlieues. Autrement dit la gauche de la Gauche, entraînant la Gauche présumée modérée, s’adonne à un jeu politicien d’un cynisme consommé qui confine à la « diplomatie intérieure ». Ce jeu là s’inscrit à l’inverse des valeurs de la République lorsqu’elle prône l’intégration. Il risque plutôt de désintégrer le régime républicain, fondé en 1958, et dont les fondateurs n’avaient pu imaginer que 60 ans après le début de la guerre d’Algérie une grande partie du problème d’alors serait purement et simplement transférée en France. On pensait que la plaie de l’amnésie n’affligeait que la génération des années 40. Elle s’est largement diffusée à celle des décennies suivantes.

20 novembre.

images-5

On ne le dira jamais assez, pendant que les 28 membres de l’Union Européenne font pression massive sur l’Etat d’Israël, seul de son espèce sur la scène diplomatique, l’Ukraine s’engage vers une dislocation que personne, naturellement, ne dit ouvertement souhaiter. Vladimir Poutine a été accueilli plutôt fraîchement au dernier sommet du G20 à Brisbane mais ne s’est pas laissé désunir. Il a plutôt donné le sentiment que c’est lui qui dédaignait cette instance peu légitime à ses yeux. Ses – si peu – collègues lui imputant des ambitions tsaristes et le projet insensé de reconstituer la zone d’influence qui fut celle de Moscou lors des plus beaux jours de l’URSS, lorsque celle ci pouvait encore donner la change sur sa puissance effective, il laisse dire, annexe la Crimée, soutient le régime d’Assad et mine géopolitiquement et militairement l’Ukraine, sans se faire prendre jamais la main dans le sac. A l’accusation de cynisme et de militarisme, il réplique par celle de « messianisme ». Pour lui la société démocratique internationale subit surtout l’hégémonie des Etats Unis dont les dirigeants ne s’interrogent à aucun moment sur sa véritable légitimité. Pour reprendre une formule de Raymond Aron les Etats Unis sont et demeurent une « République impériale » à laquelle il ne faut surtout pas se soumettre. En somme ce que Chirac disait par Villepin interposé, Vladimir le fait. Et puis, Obama n’est là que pour deux petites années encore tandis que Poutine pourrait dit on rester au pouvoir jusqu’en …2025.

23 novembre.

images-4

Si l’on n’y prend garde nombre de livres, et parfois des chefs d’oeuvre, sont habités par une extrême violence de gestes ou de sentiments à tel point qu’on croirait y entendre les pulsations de l’instinct de mort. Qu’y faire puisque telle est la réalité? La réalité ou une réalité? D’où le grand plaisir avec lequel se découvrent les « Cinq méditations sur la beauté » de François Cheng. On passera sur la grande qualité de l’écriture, ce qui semble aller de soi pour un « Immortel ». Ce qui retient est le sujet proprement dit de ces méditations qui croisent la beauté selon l’Occident et la beauté selon la Chine où François Cheng est né. Sa lecture éloigne deux ou trois heures durant de la violence et de la toxicose du monde actuel. Pourtant si le juste et le bon peuvent se définir la beauté le peut-elle? Les méditations de François Cheng y tendent mais sans qu’une définition, au sens propre du mot, en apparaisse possible. Ce n’est pas que « le beau » soit relatif, de même que la laideur. Tout serait question de regard. Certes mais l’on regarde selon son état d’esprit, selon l’état de son esprit. Au fond, a t-on besoin d’une définition exhaustive? D’une « beauté objective »? La beauté doit rester pudique et s’avouer intimement. Chacun la sienne selon ce que son âme lui en murmure. Cinq méditations à méditer.

R.D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :