danieldrai

LA NOUVELLE LANGUE DE BOIS – Radio J 19 Janvier 15

In Uncategorized on janvier 19, 2015 at 1:02

Le propre des grandes commotions et de donner à réfléchir pour corriger ce qui doit l’être et ne pas persister dans les erreurs passées. On aurait pu penser qu’il en irait ainsi après les tueries de « Charlie Hebdo » et de l’« Hyper cacher » de Vincennes. Pourtant au lieu d’une véritable invitation à l’analyse et au remaniement des comportements qu’a t-on entendu: « Surtout pas d’amalgame »! Ne confondons pas islam et islamisme, et même islamisme et djihadisme! Et cela avant même que le début du commencement d’un débat digne de ce nom et d’une véritable prise de conscience ne se soient produits. Autrement dit: circulez, il n’y a rien à en penser. Une fois de plus la dénégation et l’élision des responsabilités exerçaient ses ravages au nom d’une vision idéalisée pour ne pas dire illusionniste de la République où nous sommes conviés au « vivre ensemble ». Dans ces conditions, comment veut-on que la population musulmane de France soit conduite à afficher clairement son insertion dans la dite République en passant par les mêmes épreuves que les Juifs français et que les catholiques de ce même pays? En 1807 Napoléon réunit un « Sanhédrin » pour mettre les Juifs devant un choix comminatoire: ou bien ils répondaient selon ses vues au questionnaire que l’Empereur s’autorisait à leur poser concernant leurs appartenances et leur manière de vivre, ou bien ils risquaient de se voir privés de la citoyenneté que leur avait octroyée la Révolution. Il n’en ira pas autrement en 1905 avec l’Eglise, forcée là aussi de prendre parti et de choisir son camp. Paris ou le Vatican? Pourquoi en irait-il autrement pour l’Islam de France? Dans l’intention d’éviter les méfaits de l’islamophobie? Mais n’est ce pas plutôt cette aveugle complaisance et ce mimétisme linguistique forgé sur le vocable de judéophobie qui nourrissent cette dernière attitude? L’autre expression de la nouvelle langue de bois s’entend ainsi: les premières victimes de l’islamisme ce sont des musulmans. Qui le nierait? Mais comment expliquer ces massacres fondamentalement et férocement fratricides? Sont-ils commis en terre souverainement arabe par des chrétiens ou par des Juifs? Ce dernier dimanche à Niamey ce sont des chrétiens qui, une nouvelle fois, ont été massacrés et des églises incendiées pour protester contre le dernier numéro de « Charlie hebdo ». A quoi aura servi l’immense manifestation du 11 janvier si un pareil aveuglement perdurait, si par lâcheté ou par calcul de « diplomatie interne » l’on faisait barrage à l’indispensable prise de conscience d’où dépend l’avenir du vivre-ensemble républicain si largement claironné? Et s’il perdurait, comment accuser de désertion ceux et celles qui, déjà éclairés par l’expérience, entendent préserver, comme il l’entendent et là où ils le choisissent, leur vie et celles de leurs enfants, au lieu de jouer quotidiennement cette vie à la roulette mortelle, dans une école ou dans une épicerie?

Raphaël Draï zal, Radio J, 19 janvier 2015

  1. Merci… Je me sentais bien seule depuis 10 jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :