danieldrai

Bloc-Notes: Semaine du 10 Novembre 14

12 novembre. 

  images

« L’affaire » – encore une ! – Fillon-Jouyet a éclaté. Et chacun d’accuser l’autre de mentir. Comment s’en dépêtrer? Si les deux journalistes du « Monde » disposent bien de l’enregistrement au cours duquel le secrétaire général de l’Elysée aurait raconté que Fillon l’avait sollicité pour « casser les pattes » de Sarkozy, il n’y a, semble t-il, aucun enregistrement de la conversation directe qui aurait eu lieu entre eux à ce sujet et pour cet objectif. Fillon attaque donc Jouyet en diffamation. Rien n’assure que la Justice y verra plus clair dans ce labyrinthe car les deux protagonistes sont, dit-on, fort liés entre eux par ailleurs, Jouyet ayant participé au gouvernement Fillon avant de rejoindre la Gauche puisque pour les membres de la Caste les scènes du théâtre politique contemporain ont toujours deux sorties possibles. Fillon en l’occurrence est-il « touché – coulé »? Dans le camp de Nicolas Sarkozy ce serait bien peu de dire que l’on s’en lamente. Au contraire, la route se dégage devant l’ancien président de la République, lequel se doutait que la voie du retour serait ardue mais pas à un tel point. Dans les multiples débats que cette nouvelle affaire engendre, un autre personnage est mis en cause: François Hollande en personne. A t-il été le donneur d’ordres, oblique et subreptice, de son subordonné? La Droite le voudrait afin de placer le Président devant le constat de sa forfaiture si elle était avérée. Comme il fallait s’y attendre ses porte-paroles et autres collaborateurs s’ingénient à minimiser le tout et entendent passer à l’ordre du jour. Circulez il n’y a rien à voir! Voire. Pour paraphraser Balzac l’on dirait que notre histoire présente n’a plus qu’un envers. En est-on conscient aux sommets de l’Etat? Ces affaires successives et cumulatives déposent leur lie dans les têtes et dans les cœurs qui ne sont plus à l’ouvrage. Les « vrais » problèmes sont délaissés et le pays semble s’en aller à vau l’eau même si les principaux acteurs de cet invraisemblable théâtre du ressentiment et de la haine s’effraient mutuellement en agitant l’épouvantail du Front National qui serait aux portes du Pouvoir. Et l’on s’interroge une fois encore sur la nature exacte de ce dernier objet: le Pouvoir, tant l’on se montre prêts à tuer père et mère, à renier sa parole, à réduire la France à un ring de catch pour sa conquête et sa conservation Est-ce la culture de toute une génération qui ne se sent jamais liée par rien et par personne, qui vit d’un instant à l’autre, sans vision ni prévision? L’autre jour la Ministre de la Culture avouait qu’elle n’avait lu aucun livre depuis au moins deux ans et qu’elle ne connaissait pas l’oeuvre de Modiano, le dernier Prix Nobel dont les romans ne sont pourtant pas des romans fleuves. Ne serait-ce pas une des clefs de la calamiteuse situation actuelle? Une génération politique inculte, nourrie exclusivement de notes d’« experts » et d’extraits de presse. Puisqu’ils sont souvent cités, quoi qu’on en pense et pour nous y limiter, Clemenceau, Herriot, Blum, De Gaulle, Mitterrand savaient lire et ont laissé des livres écrits de leur main. Le passé fascine lorsque le présent s’absente.

14 novembre

290px-Philae_over_a_comet_(crop)

Qui s’en doutait, mis à part les savants et ingénieurs spationautes concernés? Depuis plus de dix ans la sonde spatiale Rosetta se dirigeait vers le cœur de la comète Tchourioumov-Guérasimenko avec son atterrisseur: Philae pour tenter de découvrir d’autres secrets de l’univers. Distance parcourue 510 millions de kilomètres … Transcendés les Etats circonscrits dans leurs frontières géométriques! Il faut désormais adopter d’autres points de vue pour juger de l’évolution du genre humain. Où cette expédition mènera t-elle vraiment, nul ne saurait le dire. On cherche puisque c’est la fonction des chercheurs, astrophysiciens en l’occurrence. De joie l’Europe spatiale saute au plafond, plus bas il est vrai que la voûte céleste. Les Etats Unis ne pipent mot, ce qui pourrait passer pour un manque de fair play mais qui en dit long aussi sur leur propre jugement s’agissant de cette entreprise. Pour l’instant les spationautes de tous crins sont aux anges et se promettent de nous faire rêver de plus loin encore et plus longtemps même si le débarquement sur Mars n’est pas pour demain.

16 novembre.

200px-Gaius_Julius_Caesar_(100-44_BC).JPG

Instructif le livre de Michel de Jaeghere sur « Les derniers jours » de l’Empire romain. La question est essentielle: comment un Empire qui s’est assuré de la maîtrise du monde habité se ruine t–il du fait même de son expansion? Bien des auteurs y sont allé de leur explication et celles de Montesquieu ou de Gibbon n’ont pas pris une ride. Un enseignement domine après lecture du livre. Rome s’est ruinée parce qu’elle ne produisait rien d’elle même, que son économie était alimentée par le butin des conquêtes tant que celles-ci ont été possibles et rentables. Dés lors que cette économie prédatrice s’est tarie, la vision de Rome capitale de l’univers s’est altérée et le chacun-pour soi est devenue la règle. A quoi doivent s’ajouter, l’Empire s’étant scindé entre Rome et Constantinople, les invasions qualifiées de « barbares », aimantées par les richesses de l’Empire tandis que les Césars successifs puis les Césarions, légitimes ou usurpateurs, n’ont plus su que transiger avec les hordes nordiques ou celles d’Attila. Jusqu’à l’instant du dernier souffle. Ce livre n’est pas seulement un livre d’histoire antique. Comme l’auteur l’indique dans sa conclusion il voudrait être également une méditation sur notre monde actuel.

R.D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :